Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • (F)rime

    Dans ma tête y a une bien jolie petite cervelle

    Mais plus personne n'y donne de coups de manivelle.

    Juste assez pour composer des alexandrins

    Mais plus suffisamment pour gérer mon chagrin.

    Pile poil ce qu'il faut pour me lever le matin

    Mais le soir faut bien avouer que ça manque de sel.

     

    Si je m'essai à la prose je n'ose prendre la pose alors j'appui sur pause. Vie d'ecchymoses; plus d'osmose... Mon magicien d'Oz ne dose plus ma vie en rose et j'en cherche toujours la cause. Ainsi sont les choses... 

     

    Je retourne donc à mes longs alexandrins 

    Mais à ce rythme je perds mon reste d'entrain

     

    Je tente plus court

    Cinq pieds c'est moins lourd

    Mais y a plus de mais 

    Sourire s'il vous plaît

    Catt-le-ya font trois

    et c'est déjà ça

     

     

     

  • Bon appétit bien sûr

    Tout d'abord... qui a cherché "ta chatte de negresse a sucer et enfiler" dans le moteur de recherche???

    Bon sinon moi ça va. J'ai pensé à vous en trouvant ça sur le net... Une tite recette juste ce qu'il faut pour se requinquer le bidou avant le bikini de cet été médémouazelles. Titi, tes filles vont adorer!

      

    Ingrédients :772533361.jpg

    • 20 carambars
    • 20cL de lait demi-écrémé
    • 70g de beurre
    • 2g de sel rose à la vanille de Tahiti


    Préparation :

    Faire fondre les carambars dans le lait. Travailler le beurre en pommade avec le sel de vanille. Puis mettre à fondre avec le lait au carambar. Mettre hors du feu.
    Laisser refroidir, mettre dans des pots et réserver au frigo, où il s’épaissira.
     
     
    Bon allez, bon app' et pis pensez à moi... "Rouge on me suit"... J'en dors plus... 

     

  • Le Père Fouras

    On m'a envoyé par mail il y a quelques temps le fameux questionnaire des 250 énigmes du père Fouras...  Une saloperie de tableau Excel qui ne te fait accéder à la question suivante que si tu as trouvé la réponse...

    1045580966.jpg

     

    Bon tant bien que mal j'ai atteint la moitié du questionnaire. Mais là j'avoue, j'ai besoin de vous; je sèche depuis une semaine sur la question 125: "Rouge on me suit". Elle est peut être simple mais j'avoue je bug...

  • Enigme: Whisky

    Quelle est la particularité de cette phrase: (et comme d'hab' on triche pas ok?!)

    " Servez un whisky à ces deux petits juges blonds qui fument " ? 

    74284970.JPG
    A la bonne votre! 

     

     

  • Vous vouliez lui parler?

    Ayé je vous ai retrouvé la nouvelle de Philippe Delerm concernant la fameuse connasse de secrétaire!

    Extrait de La seste assassinée (éditions L'arpenteur, 2000)

    215611411.jpg

     

     

        La voix suave, qui vous oppose une fin de non-réception aseptisée  __ Monsieur... est en réunion. Il peut vous rappeler? __ , n'est pas la plus redoutable. Non, la secrétaire qui agace vraiment, c'est la bonne secrétaire. La fidèle,la compétente, celle qui-à-la-limite-connaît-mieux-la-vie-de-Monsieur... -que-Monsieur...-lui-même. On le sent tout de suite, l'anonymat du téléphone n'y peut rien; dès la première phrase, elle vous soupèse. Vous n'aviez pas imaginé que Monsieur... fût une citadelle inexpugnable. Mais en quelques secondes, votre désir naïf devient presque un outrage.

    __ Vous vouliez lui parler !? 

        Et là, tout d'un coup, vous mesurez votre impudence,vous flageolez. Non, après tout, votre envie de contacter Monsieur... n'était pas si fondamentale, quelle mouche vous a donc piqué? Un reste d'amour-propre vous pousse à refuser la voie de garage qui vous est proposée avec une condescendance un rien amusée, et l'emploi d'un imparfait rédhibitoire:

    __ C'était pourquoi exactement? Je peux peut-être vous aider?

        Ah! cet "exactement", comme il vous fouille au fond de l'âme! Il n'y avait pas d'exactement, votre implacable confesseur l'a bien senti, et son "je peut peut-être vous aider?" peut aisément se convertir en "vous feriez mieux de le laisser tranquille". Vexé, vous pataugez:

    __ Non, c'était personnel. Je rappellerai plus tard.

        Alors, le "comme vous voudrez" prend des accents d'obligeance blessée, de commisération presque amusée.

        Plus tard, si le hasard fait de vous l'un des incontestables  familiers de Monsieur..., la bonne secrétaire changera du tout a tout. Dès l'annonce de votre nom, vous aurez la stupeur d'entendre un "je vous le passe" dont l'enjouement badin voudra dire aussi: "Vous au moins, vous connaissez le bon moment pour l'appeler."

        Mais tout au fond de vous, serez-vous si surpris? On aimerait que tout cela soit très humain, mais ce n'est que rapport de force. L'intraitable Madame... sera devenue pour vous cette bonne Madame... Elle n'avait pas l'apanage de la prescience, car vous le saviez bien: l'excès de sa rigueur annonçait celui de sa servilité. C'est ce qui fait les bonnes secrétaires.

     

     

  • Ma vie, mon oeuvre, mon... taf (2)

    Allez Zou, une note plus légère, histoire de ne pas mettre les lecteurs mal à l'aise.

    Alors on va (oui, encore) parler de moi, et plus précisément de mon taf, qui comme vous le savez, consiste à téléphoner toute la journée. Dit comme ça je me rends compte que ça ressemble au rêve de toute jeune fille pré-pubère... et bien NON.

    Téléphoner oui, à des cons non.

     

    En fait l'idée de cette note m'est venue en lisant un billet chez le tueur de céréales qui parlait des comptables. Moi depuis deux ans, quand j'entends "comptable", j'y associe "gros con, mal poli, secrétaire mal baisée" et j'en passe.

    J'appelle donc toute la journée diverses branches de métiers, de manière aléatoire (enfin c'est le logiciel qui choisi sinon on risquerait de ne jamais composer certains numéros). Et je me suis rendu compte qu'effectivement, tout le monde n'était pas logé à la même enseigne. Pire: ce n'était pas être patron qui faisait de vous un con (j'ai été élevée par des parents ouvriers de gauche, donc forcement un patron pour moi était un con). Et là, toutes mes croyances s'effondrent!

     

    Je vais donc devant vos yeux émerveillés vous citer les métiers qui vous font subitement devenir un gros con:

    (accrochez vous et pardon d'avance à ceux que j'ai oublié, cette liste n'est évidemment pas exhaustive)

    2081052574.jpg

    Pharmaciens, comptables/expert comptable, notaires, avocats, architectes, (oui bon eux, on s'en doutait plus ou moins) mais aussi les bonnes soeurs (de vrais teignes), vétérinaires (ami des z'animaux mon cul, ami du chécos que tu craches à la fin de la consultation oui!), et... les secrétaires!

     

    Alors là nous tenons le summum de la connerie! J'ai bien conscience que je vais m'attirer les foudres du syndicat des secrétaires - oui car ça doit bien exister ça nan? -  mais la secrétaire, to my opinion, doit être recrutée en fonction du pourcentage de ressemblance qu'elle peut avoir avec l'attitude du yorkshire croisé ratier enragé.

    La vraie secrétaire, c'est celle dont parle Phillipe Delerm dans son recueil de nouvelles La sieste assassinée  (désolée je n'ai pas réussi à vous chopper le texte sur internet).

    La vraie secrétaire donc, c'est la voix faussement mielleuse à l'autre bout du fil, qui vous demande "c'est pourquoi?". Ah p'taing! Ces trois syllabes, comme je les exècre depuis que je fais ce taf!

    Sans exagerer, en 0min43, une vraie secretaire va prononcer tous ces mots :

    62562074.gif-c'est pourquoi? (pour te faire chier)

    -et vous êtes Mme...? ( je viens de te dire connasse que je suis MADEMOUAZELLE C)

    -Vous voulez lui parler? (nan du tout, j'appelle juste pour savoir si il est bien arrivé au travail et de quelle couleur est sa chemise aujourd'hui)

    - alors je vais prendre votre nom... oui, votre entreprise... l'objet de votre appel... et votre numéro...bon de toute façon il est en réunion toute la journée... oui demain aussi...oui jusqu'à la fin de l'année... mais je vais lui laisser un message il vous rappellera si ce que vous lui proposez l'interesse (ah, tu me demande pas ma taille de soutif aussi? Pis oui bien sûr, il me rappellera... je suis en appel sortant!)

    - dîtes moi ce qui vous amène je verrais avec lui (arrête de te la péter-pétasse, t'es pas son assistante t'es juste standardiste! pis je t'ai pas demandé de faire mon boulot, juste de me le passer!) 

     

    43 secondes plus tard, vous raccrochez, épuisée d'un dialogue aussi profond. A raison d'environ 83 secrétaires dans le genre dans votre journée, soit 3569 secondes ( grosso modo une heure pour ceux qui n'ont pas la calculette à coté d'eux), vous comprenez pourquoi vous ne concluez pas des milliers de ventes dans le mois. Et là, votre chef de plateau passe derrière vous, regarde votre cahier de commandes du jour et vous dit "Bah alors t'es à la traîne cette semaine. Va falloir te réveiller et être plus convaincante avec les clients!" (mais les clients en question ils ont des secrétaires!!!!!!!!!!!!!)

     

  • Exutoire

    Lacérer tes entrailles

    pleines de pisse

    Déchirer cette canaille

    immondice

     

    Démolir ta jolie gueule

    te faire bouffer les glaïeuls

    Enfoncer mes pouces dans tes orbites

    toi qui t'es prit tant de ... 

     

    Te brûler

    te tondre

    tout péter

    faire fondre 

     

    Petite pute

    traînée sans morale

    si je te butte

    c'est par voie anale 

    car tu m'a volé

    pillé

    toi qui n'a pas d'estime

    pour celle qui se brime 

     

     

    Maintenant que c'est dit, on peut passer à autre chose. Promis le prochain billet sera plus enjoué. Et rassurez vous, Catt' va mieux que jamais!